30 jours sans se laver au gel douche ni au savon

30 jours sans se laver... Je crois déjà lire tes pensées: elle ne s’est pas du tout lavée? Elle s’est lavée avec quoi alors? Ho mais …c’est dégueulasse!

Cela faisait quelques mois, qu’en sortant de ma douche quotidienne ou bi-quotidienne si j’ai transpiré fort, ma peau faisait la gueule. Elle était sèche, tirait, chatouillait. Pourtant j’utilisais un gel douche  sans sulfates agressifs. Un truc doux censé ne pas me tirailler la peau en mode croco. J’en ai eu marre. Il faut avouer que je ne suis pas une femme patiente.

Pensant que mon gel douche était le problème j’ai tenté ma chance avec un savon saponifié à froid sur-graissé à souhait et aux huiles essentielles. C’était encore pire, comme une impression de peau qui crisse sous l’eau qui coule et ensuite une peau à la limite de la desquamation tu sais comme après un coup de soleil.
Et ce n’est pas un souci d’eau calcaire car j’ai la chance d’ avoir une citerne qui me donne de l’eau douce et filtrée. Bref, ma peau avait changé et il était temps de trouver une solution à ce souci.

Le film hydrolipidique de la peau et sa fonction

Comme beaucoup de personnes le savent déjà, la peau est la première barrière de notre corps. Si pas, je vous ré-explique.
C’est la peau qui subi en premier toutes sortes d’agressions: le soleil, le vent, la pollution, le froid, les chocs.  Elle subi également le frottement des vêtements. Etre  » la peau » ce n’est pas de tout repos.
Et puis notre peau véhicule toute un régiment de bactéries en surface, un écosystème tout entier. On y trouve des bactéries nécessaires pour notre peau, et un lavage trop agressif, inadapté ou trop fréquent peut perturber cet écosystème, permettant à des bactéries plus vilaines de venir se développer. Et investir le terrain devenu hostile et non protégé par notre sébum.

Fort heureusement notre corps est une machine intelligente, il a pensé à fabriquer le dit film hydrolipidique qui se compose du sébum et de sécrétions des glandes sudoripares. Il se positionne sur l’épiderme pour le protéger, tel un bouclier.

Et de nos jours, les détergents utilisés pour se laver dégomment ce joli bouclier. Les produits de douche ont tendance à dissoudre ce film hydrolipidique mais ils détériorent également la flore de la peau et ses petites bactéries qui sont nécessaires  pour garder un PH adapté.

30 jours sans se laver au gel douche ni savon

C’est à ce moment précis où je me suis dite: fuck la société, je ne me lave plus ni au gel douche, ni au savon.
Je transpire peu de toute façon et ma peau me dit merde. Il fallait que je trouve une solution, naturelle siouplé…

J’ai donc décidé de me contenter d’une douche quotidienne, en évitant l’eau trop chaude.
Je vous rassure, je n’ai pas utilisé de gel douche, ni de savon mais je me suis aidée malgré tout de deux poudres lavantes, en alternance.
Et à la sortie des toilettes je me suis autorisée de me laver les mains. Quand-même…

lavage au rhassoul

 

En premier lieu, j’ai directement pensé au Rhassoul. La Terre à laver. Cette argile possède de chouettes propriétés pour la peau: elle rééquilibre son Ph, elle lutte contre les problèmes de peau, elle purifie la peau. Minérale, elle donne un coup de peps. Je prend le rhassoul de Centifolia  ICI

Ensuite j’ai également pensé à la poudre de Reetha, car cette poudre possède un bon pouvoir anti-inflammatoire, elle est riche en saponines végétales. elle est anti-microbienne et adouci la peau.

J’ai alterné les deux poudres, un jour sur deux et le dimanche je les ai mélangées.

J’ai toujours préparé mon rituel de lavage minute, dans un bol.  Le soir. Avec uniquement de l’eau chaude pour former une pâte: de consistance ni épaisse, ni fluide.

Je n’ai pas lavé toutes les parties de mon corps tous les jours. Je me suis focalisée sur le visage en masque, les aisselles, le pubis, le derrière, sous les seins et les pieds. J’ai épargné le reste du corps. Je n’ai pas lavé mes bras, ni mon ventre, ni mon dos, ni mes cuisses, ni mes jambes. Ces parties n’ont subi aucune agression mise à part l’eau qui coulait. En 30 jours je ne les ai pas frottées avec mes poudres, j’ai par contre fait glisser mes mains le long en massage tout doux.

Après chaque douche quotidienne, j’ai massé mon corps avec de l’huile vierge de jojoba, cette cire qui est  de par sa composition, la plus proche de notre sébum. Sauf mes aisselles et mon entre-jambes. Quelques fois je l’ai mélangée avec un peu d’aloe vera. Quelques fois j’ai utilisé mon beurre de karité brut.

Le matin, je me suis rafraîchie le visage, les aisselles et l’entre-jambes à l’eau tiède. Et ré-appliqué un peu d’huile si nécessaire, une fois sur les 30 jours. Sauf le visage, tous les matins et tous les soirs il a bénéficié de l’huile de jojoba.

30 jours sans se laver: résultat

Après 30 jours sans me laver au gel douche et sans savon ma peau a changé. Elle n’est plus sèche, elle ne tire plus, ne chatouille plus, ne pèle plus.

La peau de mon visage présente un teint plus frais, les pores dilatés sont resserrés visiblement. Ma peau est douce.
La peau de mon corps ne tire pas à la sortie de la douche, plus de tiraillement en cours de journée, plus de desquamation non plus. La peau est douce et nette.

Je ne pue pas sous les aisselles en journée, de nul part d’ailleurs 😉 . Je me suis habituée à ne plus avoir de fragrance qui me titille le nez pendant ma douche, et à vrai dire, cela ne m’a manqué que les deux premiers jours. Ensuite mon corps s’est adapté.

Personne n’a remarqué quoi que ce soit, même pas mon compagnon, ni mes enfants.

Cette expérience des 30 jours sans se laver va, je pense, se prolonger. Du moins, tant que ma peau me laisse comprendre que cela lui convient.

De plus, mon kilo de Rhassoul va me permettre de me laver pendant des mois. C’est de plus économique et écologique, je ne déverse au final que de l’eau et de l’argile. J’économise en gel  douche et en crèmes en tout genre pour pallier à ma peau de crocodile. Oui c’est sommaire comme routine de lavage mais elle correspond à mon besoin actuel, sans faire de chichis.

J’espère que mon expérience vous montrera qu’au final notre peau n’a pas besoin de ces centaines de milliers de produits lavants. Ils sont plutôt un plaisir, plus qu’une réelle nécessité. Et que vous tenterez une fois cette autre façon de vous laver.

20 Comments

  • Natacha G. dit :

    Bonjour,
    article très intéressant! J’ai comme toi la peau qui tiraille façon croco, surtout les demi-jambes.
    Je vais essayer ça et t’en dirais des nouvelles.
    Natacha

  • Corinne dit :

    Bonjour Lia,
    je n’ai utilisé aucun produit type déodorant pendant la période pour pouvoir justement faire le point à ce niveau. Je transpire peu des aisselles de base, j’ai un peu transpiré mais sans sentir d’odeur dérangeante en fait. Mais si cela te dérange, tu peux tout à fait utiliser un déo bille type Urtekram qui est vraiment léger!

  • lia dit :

    Salut

    Très interessant tout ça ! j’aimerais faire pareil , j’ai la peau si sèche en ce moment….
    par contre j’aurais besoin de petites précisions : si j’ai bien compris tu n’a utilisé aucun produit ou autre contre la transpiration , est ce qu’il y a vraiment aucun risque en ce qui concerne les odeurs ?

  • Valérie dit :

    Bonjour,
    Il y a quelques, en période automne/hiver, ma peau était devenue très sèche et surtout douloureuse les soirs, je me grattais la nuit, c’était atroce. Je prenais ma douche les soirs et cela sensibilisait encore plus ma peau, surtout au niveau du dos. Si bien que j’appréhendais le moment de la douche car c’était une souffrance. Au départ, j’utilisais des gels douches de supermarché et j’ai donc commencé à m’intéresser à la composition des produits et me suis mise à utiliser du gel douche bio, même certifiés Nature et Progrés, du savon SAF et à éviter les gants de toilette. Mais rien n’y faisait. Puis, j’ai décidé de ne me laver complètement qu’un jour sur deux et l’autre, une toilette de chat (seins, aisselles, pubis et orteils) avec rinçage à l’eau chaude. Je n’utilise plus de gel douche bio mais un savon SAF et de préférence sans huiles essentielles. Par jour de grand froid après la douche, application d’un lait bio qui contient de l’huile végétale d’onagre. De cette façon, ma peau n’est plus irritée. A ce jour, je ne connais pas mieux que l’huile d’onagre ou de bourrache pour soulager la peau irritée. En période plus chaude, je me lave tous les jours et de temps, en temps, j’applique du lait. J’ai essayé l’argile blanche mais elle a tendance à m’assécher la peau (petite précision : ma peau est mature)

  • Solen S. dit :

    J’ai personnellement déjà entamer un bout de l’expérience puis ai repris mes savons naturels après quelques semaines par simple habitude. Ton expérience me convainct carrément de réessayer!
    J’ai fait une cure de sébum moi aussi pour mes cheveux gras et après un an et demi je peux vous dire que je les lave qu’une fois par mois, à la poudre de Sidr ou au vinaigre+bicarb ou au gel aux graines de lin! La tranquillité quand on a les cheveux longs et fins comme les miens!

  • lily dit :

    waaah trop bien ! je pensais que j’étais folle de me laver au henné xD

  • Naissance douce dit :

    Merci pour cet article !
    Ca fait 10 ans que je ne jure que par le Rhassoul (ou « Ghassoul ») ! Super que vous le fassiez connaître. Connaissez-vous la noix de savon pour laver le linge ?

  • Kat dit :

    Bonjour. Super article.
    Perso j’ai passé un an (voire un peu plus) sans gel douche juste en me lavant à la konjac et en faisant un gommage corps par semaine. De mon experience c’était réussi mais en même temps je prenais 2 douches par jour : matin et soir, donc difficile de dire si j’aurais eu le même résultat avec 1 seule douche.
    Par contre l’été, j’avais tendance à transpirer plus des aisselles (en même temps c’était un été caniculaire) et j’ai donc repris les gels douches bio (toujours avec la konjac). Cette experience m’a tout de même appris que je peux facilement me passer de gel douche ou de lavant quelconque à partir du moment ou j’exfolie les peaux mortes tous les jours.
    Perso le ghassoul c’est pas une option pour moi car ca laisse des traces dans ma baignoire et je devrais l’astiquer TOUS les jours ^^ mais en shampoing 1 fois de temps en temps j’adore.
    Question très pragmatique : N’as tu pas peur que le ghassoul bouche tes canalisations à la longue?

  • Chris dit :

    J’ai beaucoup aimé l’article. Il m’a direct donné envi de le lire car j’ai souvent eu vu des personnes qui ne se lave plus les cheveux. Et moi même je me lave les cheveux avec des poudres végétales mais c’est vrai que je n’y ai jamais pensé à remplacer mon gel douche.

  • Corinne dit :

    Bonsoir Anaïs, non pas de soucis d’agressivité pour la flore intime 🙂

  • Les avis d'Amély (@Lesavisdamely) dit :

    Wouw ça c’est original 🙂 J’avoue avoir du mal à me détacher des produits habituels que l’on trouve dans le commerce, mais ton expérience est très intéressante. Merci pour le partage 😉

  • Gwen dit :

    Merci pour ce partage c’est très intéressant. Mon savon maison saponifié à froid maison fonctionne bien, je n’ai plus d’eczéma ni de peau sèche. J’imagine que chacun doit s’adapter à sa peau. En revanche, j’utilise des poudres pour mes cheveux, en alternance avec un shampoing solide naturel, et j’en suis très contente !

  • lemondedejustine dit :

    Coucou, super article , je pense aussi sauter le pas. Pour l’instant j’utilise du savon de marseille et je savonne que les parties « critiques » où je transpire. C’est en regardant la vidéo de La Carologie et Le corps la maison l’esprit qui en parlait que ça m’a convaincu 🙂 je vais tester je pense, le truc c’est que je pue pas mal des sous de bras, à voir si les odeurs persistent ou pas si je ne me lave pas avec du savon 🙂

  • Anaïs (Green delight) dit :

    Coucou, ton expérience est très intéressante ! Par contre les poudres n’ont pas été « agressives » pour la zone intime ?

  • Serena dit :

    Coucou,
    Et bien bravo pour ta démarche, c’est vrai que ça fait réfléchir !
    Bisous à toi 🙂

  • Ah moi en ce moment, c’est « cure de sébum » au niveau des cheveux : un mois sans aucun lavage ni rincage. Il faut juste bien les brosser, matin et soir pendant au moins 5 minutes avec une brosse douce.
    Au début, j’avais vraiment peur que ça pue, que ça me gratte, que ça fasse méga gras… Mais j’ai été super surprise : ça fera 4 semaines demain et personne n’a rien remarqué!
    Le but c’est de régénérer les cheveux et de réguler la production de sébum.
    Si ça t’intéresse, y’a plein de trucs sur google.

  • Booccinell dit :

    C’est une bonne idée de tester pour voir comment sa peau réagit et en plus de consommer moins c’est le petit plus. Par contre comment tu as fait pour les cheveux ? Belle soirée

  • Super demarche et bravo! Je pense commencer tout doucement a faire pareil que toi. Petite question, l’argile dans la docuhe, ca ne bouche pas les tuyaux?

  • Corinne dit :

    Merci Elodie. Je te félicite d’ ores et déjà pour ta démarche, consommer moins et mieux c’est possible tout en gardant un certain plaisir 🙂

  • elodie dit :

    Bravo pour cette expérience mais surtout pour avoir tenu le coup !
    Je suis justement en train de finir mes derniers produits corps pour ensuite essayer dans un premier temps, de me laver uniquement avec un savon ! Je suis dans une démarche de consommer mieux et moins (surtout) du coup j’y vais a mon rythme, même si j’ai déjà passé quelques étapes 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *