Contouring et strobbing

Contouring et strobbing : lorsque la mise en avant tendance émanant des célébrités refait jaillir les lumières des projecteurs sur des techniques anciennes.

Il y a quelques semaines je vous ai posé des questions sur la page Facebook du blog. Je vous demandais de me poser des questions auxquelles vous aimeriez que je vous réponde au sujet du contouring et du strobbing. Deux techniques de maquillage très tendance depuis 2 ans suite à leur mise en avant par des célébrités telles que Kim Kardashian, Charlize Theron ou encore Demi Lovato.

J’ai condensé les questions reçues et j’ai demandé à mon amie Annick Cayot, directrice de l’Académie de Maquillage et de la Beauté Globale Annick Cayot de répondre à vos questions. Elle s’est prêtée au jeu afin de vous expliquer le pourquoi du comment.  Merci à toi Annick pour le temps que tu as pris pour réponde à nos questions.

Quelles sont les origines du contouring et du strobbing ?

Le contouring et le strobbing sont deux techniques de maquillage qui ont vu le jour dans le courant des années 1920. A cette époque les artistes maquilleurs faisaient face à très peu de moyens technologiques. D’ une part la première Guerre Mondiale venait de prendre fin et d’autre part, celle-ci avait fait stopper le développement des technologies.  Les make-up artist des années 1920 ont dû s’adapter pour atteindre leurs objectifs et créer malgré tous des effets d’ombres et de lumières, de modelage des morphologies et maîtriser le clair/obscur. C’est à ce moment précis que le contouring et le strobbing sont nés.

Le contouring était utilisé pour accentuer des traits du visage : accentuer la visibilité d’une mâchoire, ou la réduire. Grossir des traits de visage ou les affiner. Toutes les zones du visage pouvaient être adaptées. Toutes les formes de visage étaient travaillées.
Créer des contrastes clairs/obscurs plutôt mats. En gros, jouer avec les traits, la morphologie du visage pour l’adapter et le transformer. Peu ou très fort. C’est Kim Kardashian qui a il y a quelques années mis fortement en avant cette technique professionnelle qui était alors réservée aux mannequins et célébrités. Permettant au contouring de rentrer dans toutes les maisons des adeptes du maquillage.

Le strobbing quant à lui fait plutôt appel à l’accentuation de la lumière sur le visage et plus particulièrement sur les zones qui sont naturellement déjà mises en avant avec la lumière naturelle. On n’utilise pas de teintes foncées comme c’est le cas avec le contouring. C’est jouer avec la lumière pour donner un air radieux. Jennifer Lopez est d’ailleurs une adepte du strobbing depuis les années 1990.

Mais nous constatons que les deux techniques sont fortement liées entre elles.

Quels produits utilise-t-on pour le contouring et strobbing ?

Pour réaliser un contouring on privilégiera les produits crème qui permettant un meilleur travail et un meilleur fondu sur la peau. Il est également possible d’utiliser des poudres pour les personnes ayant un type de peau gras. Mais la poudre est utilisée après le travail à la crème pour fixer.

Pour travailler un strobbing on privilégiera les produits irisés et/ou brillants. En texture crème ou en texture poudre.

Quelle technique utiliser pour quel type de visage ?

En contouring il n’existe pas de technique unique, car chaque visage est différent. On peut regrouper des types de visages pour aider le consommateur à se repérer. C’est l’objectif d’adaptation des formes du visage qui doit guider quelle technique utiliser. Avec le contouring on peut creuser ou repulper des joues, allonger et affiner un nez ou le maximiser. On peut affiner un visage ou le rendre plus rond. On peut réduire l’apparence d’un front trop large ou accentuer. On peut également l’utiliser pour garder les traits naturels et les contraster plus fortement. Parfait pour les soirées professionnelles et les events people.

Le strobbing lui ne va qu’illuminer certaines zones du visage comme le haut des pommettes, le coin intérieur de l’œil, l’arc de cupidon, le haut des lèvres, la zone du bas du front. Il prend nettement moins de temps à réaliser qu’un contouring. Il est parfait pour mettre en lumière les visages jeunes. A arborer en vacances ou en boite de nuit.

Ce qui est évident est qu’un maquillage le plus naturel restera sans conteste le plus beau.

ateliers aprentissage conturing et strobbing belgique

Combien de temps prend une réalisation d’un contouring ou d’un strobbing ?

Vous avez été nombreuses à poser la question car à force de voir des youtubeuses en parler, vous vouliez savoir si en tant que personne non experte il vous serait possible de faire appel à ce type de technique.

Un contouring complet réalisé par un (e) make-up artist prend plus ou moins une demi-heure pour les contouring artistiques et moins de temps pour un contouring de base. En fonction de la complexité de la demande de modification de morphologie sera la réponse correcte. A la maison il est possible de le réaliser en 10 minutes trop chrono de façon moins élaborée.

Un strobbing demande moins de temps car il fait appel à moins de produits. Et il est moins complexe à réaliser.

J’espère que cet article aura permis de répondre à vos questions au sujet de ces deux techniques de maquillage qui sont à nouveau mises en avant pour le bonheur de toutes les make-up addicts. Pour les personnes qui aimeraient apprendre ces deux techniques, Annick Cayot proposera bientôt des ateliers d’apprentissage pour toutes les femmes qui désirent apprendre à se sublimer auprès d’une professionnelle du domaine.  Je vous en parlerai dans le prochain article.

Pour de plus amples informations sur les ateliers, vous pouvez contacter Annick par téléphone au +32 (0) 495 16 62 21ou par mail via cayot.annick(at)gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *