Haters gonna hate, hate,hate

Aujourd’hui je vais te parler de la blogosphère beauté, ce monde super où tout le monde s’aide et où toutes les filles sont copines...C’est sans doute une introduction que j’aurais écrite il y a trois ans, lorsque j’étais encore nouvelle dans le monde la blogosphère beauté… Mais depuis mon petit univers a été bousculé, chamboulé, piétiné  et j’ai fini par redescendre de mon joli petit nuage en forme de bisounours.

Et cet article me rayera peut-être pour toujours de la sphère des blogueuses beauté, mais tant pis! D’autres se retrouveront peut-être en moi…

J’ai commencé à blogguer beauté parce que j’aimais: écrire, décortiquer des formulations de produits cosmétiques, parce que j’avais envie d’ ‘apprendre à  faire de belles photos et parce que j’ avais envie de sortir de cette espèce de bulle de peur et de retrait social que je m’ imposait à cause de cette putain de peur de tout reliée à mon hypersensibilité. J’avais envie de sortir de ma zone de confort en pensant que ce que je ressentais et désirait collerait avec ce que l’autre pouvait recevoir.

Faire partie de quelque chose, d’un groupe, d’une communauté.

Partager et me faire des copines parce que je t’avoue que j’ai un peu de mal avec les filles. Et j’avais envie de renter le coup. En règle générale je les trouve soit supers soit je les trouve fausses, sournoises, jalouses et méchantes. Parce qu’étant adolescente j’étais populaire, très populaire car j’avais d’excellentes idées et que les filles déjà me faisaient la gueule et me niaient . J’ai eu un très mauvais départ avec elles et je n’ai jamais essayé de les comprendre ni de m’en approcher d’ailleurs. J’ai préféré la compagnie des mecs, plus francs, plus directs. En gros j’ai fuit la situation.

Avant de publier mon blog beauté, j’ai surveillé ce qui se faisait dans le domaine, j’ai découvert les bloggueuses influentes sur lequel j’avais un regard de mini padawan devant les maîtres de la galaxie beauté. J’étais toute contente à l’aidée de me lancer un nouveau défi, morte de peur mais j’ai sauté le pas. Au début je n’ai pas beaucoup osé partager mes articles car je me cherchais, je ne partageais pas non plus de conversations avec d’autres bloggueuses, bref je faisais « mon truc » en dehors de tout. Ecrire ce blog m’a permis de prendre confiance en moi car au début je n’avais que très peu de lectorat, ce qui réduisait à presque néant le risque de ne pas plaire ou de ne pas être à la hauteur. Je ne faisais toujours pas partie d’une communauté mais cela me plaisait comme ça et je n’attendais rien de plus.

Et puis tout a changé. J’ai ressenti ce besoin de reconnaissance car merde j’en passais des heures à fouiner pour trouver des produits intéressants autres que ceux proposés en revue sur tous les autres blogs, à essayer d’écrire du qualitatif. J’ai eu envie de me faire des copines et de m’ intégrer, de participer comme les autres aux events de marque pour découvrir cet univers, découvrir d’autres blogueuses et partager avec elles. Je ne faisais pourtant rien pour que cela se passe mais j’ai commencé à recevoir des propositions émanant d’agences de presse qui semblaient apprécier ce que je faisais sur mon blog et cela a vite pris de l’ampleur. J’ai commencé à recevoir des produits chez moi, à recevoir les communiqués de presse et à être invitée de temps à autres à participer à des events. Et cela m’a fait plaisir. Et puis j’ai eu envie de faire partie d’un groupe de blogueuses qui s’était formé suite à un event commun. Je n’y avait pas participé à cet event car j’étais occupée ce jour-là et c’était un peu loin de chez moi.

J’aurais mieux fait de me casser la jambe le jour où j’ai décidé de demander à une blogueuse amie de faire partie d’un groupe de  » copines de blog »  car cela ne m’a apporté que frustration, tristesse pour terminer sur de la colère. A cause de moi car je ressens très fortement les choses et de mon caractère impulsif, qui refuse depuis 3 ans de se laisser bouffer par le premier venu qui a décidé de cracher son venin, et à cause du non désir des autres de s’ intéresser à mon hypersensibilité, mon caractère. Elles n’étaient absolument pas intéressées pour la majeure partie de comprendre ce que sont les hypersensibles et donc n’ont rien compris à mes interventions impulsives et passionnelles. Je passerai les détails mais je suis cataloguée méchante personne, hautaine ( ba oui comme toujours), de « madame qui se prend de haut » parce que j’ai osé être compétente dans mon domaine…et ne pas suivre les règles dictées dans le milieu, enfin celles qu’elles ont décidé de s’imposer quoi…

changer

Pour les haters qui me lisent j’en ai parlé avec B…. et ma demande à découvrir les dessous marketing hors event a été plus que soutenue, je leur ai expliqué les dessous du monde des blogueuses beauté sans citer de noms.Et ils m’ont bien dit que le fait de demander des informations et se faire connaître n’est absolument pas déplacé dans le milieu. Demander des cadeaux en mode crève la faim oui, mais pas demander à découvrir et demander à participer à un event. Vous verrez donc ma gueule lors de l’event et la tête haute, pas en mode je fuis…Passez votre chemin…

Heureusement ce groupe regorge aussi de femmes vraies, sincères qui elles ont eu le cran de malgré tout essayer de me comprendre et je les remercie. Elles ont compris le pourquoi de ma vie et elles m’ont soutenues. Je me suis posée avec elles et cela m’ a apaisée.

Cela m’a fortement affectée les premières semaines car je l’ai pris comme un échec, comme si je n’avais pas le droit d’être comme les autres,  de mériter des choses comme les autres, le droit de participation parce que selon certaines je ne suis pas une vraie blogueuse beauté parce que je suis ronde (si je te jure) et parce que je ne me pavane pas en mode #petasse cul bombé dans ma petite robe. Ou parce que je  me pavane pas avec des articles hauls.
La vie c’est bien plus qu’une enveloppe physique! Selon certaines je ne suis pas une bonne personne, je dois faire un travail sur moi pour m’améliorer etc. Alors oui j’ai besoin d’apprendre à mieux gérer cette hypersensibilité mais merde ça ne tombe pas du ciel, je suis différente et je ne veux pas devenir pareille que tout le monde, je veux être moi!

Et toi es-tu une bonne personne, es-tu parfaite pour me juger sans me connaître?

perfect

J’ai beaucoup réfléchi quant au fait de publier ce type d’article, des conséquences, des attaques que je vais certainement subir en privé et auxquelles je ne répondrai pas. Mais… aujourd’hui je le fait parce que j’ai ENFIN COMPRIS que je n’ai pas besoin de m’intégrer dans des groupes pour exister, que je peux ne pas plaire ou ne pas intéresser des gens que je ne connais pas, ils ne sont ni proches et n’interfèrent pas dans ma vie intime et donc… ils ne doivent pas avoir d’emprise sur moi. J’ai compris que j’ai le droit de ne pas être parfaite car les autres ne le sont pas, que j’ai le droit d’être compétente et casser la baraque sans devoir faire profil bas et me cacher: fille bosse et fait pareil!  Et si tu ne sais pas? Ben embauches moi en tant que consultante et si tu es sympa je te donnerai les informations comme je le fais déjà pour certaines!

time to move on

Au final cette expérience a été, avec le recul, bénéfique car j’ai pu avancer et faire ce travail sur moi. J’apprend à avancer, j’apprend à m’améliorer et le monde de la blogosphère beauté est un monde cruel et rempli de personnes qui pensent que tout leur est dû… suffit de ne pas se laisser happer par l’engrenage et rester soi!

Je suis une blogueuse beauté compétente, une femme hypersensible, j’en suis fière. Haters that gonna hate et tant pis et vive les personnes vraies, les blopines: les vraies!  Depuis quelques semaines je découvre de nouvelles blogueuses avec qui tout se passe bien! 

5 Comments

  • Mindalicious dit :

    Tu as tout à fait raison, et dans tous les domaines on rencontre des personnes bêtes et méchantes. Pas que dans la blogo beauté, pas même que dans la blogosphère… sic..

  • Emily dit :

    Coucou Corinne,
    Je suis contente que tout ceci, finalement, aie pu te faire du bien… Façon de parler, évidemment.
    Je pense qu’on ne peut pas plaire à tout le monde car nous renvoyons toutes une images de nous qui n’est pas forcément la bonne.
    Dans le monde réel, tu n’imagines pas comme j’ai pu être cataloguée de long en large et de haut en bas simplement à cause de mon paraître. J’étais « la pétasse de service », « la prétentieuse », « la fille hautaine qui se balade toujours en talons de 15 cm et qui se maquille »… J’en ai entendu, tu sais et ça n’a jamais été très gentil. Mais, j’ai fait de cette différence un avantage et je me fichais de l’image qu’elles se faisaient de moi car je savais qu’elles se trompaient et j’en riais.
    Un jour, deux d’elles n’ont pas eu le choix de faire un pas vers « nous » (C’était toujours à l’école, en supérieur) suite à un changement de classe. Et forcément, ça fait « bête curieuse » qui attise la curiosité. Pour te passer les détails, aujourd’hui, ces deux personnes sont deux de mes meilleures amies et c’est elle qui se sont rendu compte seules de leur erreur et m’en ont parlé !
    Aujourd’hui, on est directement jugé sur l’image qu’on renvoit et seule les filles qui ont déjà été dans la situation savent ne pas s’arrêter aux apparences mais regarder sous la coquille pour découvrir la personne.
    Si tu tombes sur des personnes comme celles-là, c’est que ce sont les bonnes… Et, on se rend toujours compte un jour de son erreur. Peut-être qu’un jour, elles te comprendront car elles aussi auront été jugée sur l’image qu’elles donnent d’elles…
    La blogo, ce n’est pas facile… Et c’est pour ça que rencontrer des personnes comme toi, c’est vraiment chouette ! Moi, je suis ravie de t’avoir blogo-rencontrée par ordinateurs interposés pour l’instant 😉 Et puis, bientôt, on aura la chance de se voir pour de vrai 😀 !
    Gros bisous 😉

  •  » je suis différente et je ne veux pas devenir pareille que tout le monde, je veux être moi! »
    Je crois que cette phrase est celle que je retiendrai. Tu as tellement raison! Tout comme tu as le droit de ne pas te fondre dans un moule. Moi je t’aime parce que justement tu es toi, et ton blog est un blog INTÉRESSANT, parce qu’il est différent des la grosse majorité des blog beauté.
    J’en suis, des blogs beauté je dirais « lambda », parce que j’aime bien un peu de légèreté, et que quelques conseils ne font pas de mal, mais le tient, il contient de l’information, c’est complémentaire et essentiel.
    De plus, tu es d’une générosité peu commune! C’est rare. Et puis d’abord, j’ai toujours aimé les bisounours :p.
    Quand aux remarque sur ton physique, ça me fait penser a un article du blog d’une provinciale, ou elle parlait de son age et du fait qu’elle avait été regardée de haut à cause de ça, et elle se posait la question de sa légitimité dans les blog mode.
    Bref, les blogs qui ressortent en ce moment, je trouve, son ceux qui ont une personnalité, car les gens sont lassé de voir toujours la même chose partout!
    Reste toi, ne change pas!
    Pleins de bisous calinous d’une autre bisounours!

  • Corinne dit :

    Merci Céline:)

  • Celine Lilalou dit :

    Merci beaucoup pour cet article plein de sensibilité de caractère et de vie !!!! je suis ravie de te découvrir et je me retrouve dans bcp de tes propos !!! Milles merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.