La cosmétique naturelle et moi

Bonjour!

aujourd’hui je voudrais vous parler de mon parcours cosmétique car chaque femme a un vécu différent, je vous confie le mien, confiez-moi le vôtre en retour…

C’est une question que l’on me pose sans cesse: mais comment en es -tu arrivée à la cosmétique naturelle?

C’est pourtant une histoire toute simple: je suis née prématurément ce qui a eu pour conséquence une grande sensibilité  » a tout ».

J’ai fait face depuis ma plus tendre enfance à des allergies à répétition sur pas mal de substances qui s’avéraient toutes être de type chimique. Ma première crème de jour m’a semi brûlé la peau à 13 ans ( j’avais la peau qui tiraillait), mon premier mascara m’a sublimé d’ yeux extrêmement gonflés, la petite boite de pommade bleue connue mondialement m’a laissé des centaines de boutons partout sur le corps…

Etant adolescente je rêvais de pouvoir utiliser comme mes copines des gels douche de toutes sortes alors que je devais me contenter d »un seul savon(galère). Heureusement j’ai passé ma fin d’enfance et presque toute mon adolescence au Portugal et un mal pour un bien à cette époque le marketing cosmétique n’avait pas encore abruti la population et les produits cosmétiques étant rares les dames utilisaient ce que la nature leur donnait. Je me gommais au sel ou au sucre avec de l’huile d’olive, un peu d’eau de rose ou de l’eau de fleur d’ oranger sur le visage, de la pierre d’alun pour le déodorant. Et tout allait bien dans le meilleur des mondes et puis…

Et puis je suis revenue vivre en Belgique: le choc…à 17 ans mes copines d’école super maquillée de fonds de teint siliconés, soins en instituts guindés… des cheveux traités chimiquement: elles étaient tendance et moi…. mise de côté, trop simple, trop naturelle et pas intéressante vu que je n’évoluais pas dans leur « monde ».

Les campagnes marketing dans la cosmétique… agressives, mais mensongères… et moi au beau milieu… et je me dit depuis qu’un jour moi, oui moi j’arriverai à faire en sorte de sortir quelques brebis égarée dans ce monde pour les conscientiser, les aider à les ré éduquer à la beauté, la vraie, celle qui ne tue pas leur peau avec une crème à 125 euros…

Le temps a fait que je suis partie à 8000 kilomètres pour fuir ce monde et en République Dominicaine j’ai retrouvé cette bulle de beauté consciente, épanouïe où les femmes sont en accord avec la nature et la beauté par la nature. Quand je suis revenue au pays, je n’avais qu’une idée en tête: créer mon activité d’éducation à la beauté consciente, apprendre aux adolescentes à faire le choix, le bon choix, d’apprendre aux femmes qu’un tout autre monde ludique, performant et naturel existait…

En 2006 j’ai ouvert une boutique de cosmétiques Bio, la première en Wallonie dédiée uniquement à la cosmétique naturelle bio, organique et végane, à Nivelles: Simplement Belle. Le marché belge n’était pas encore assez mature que pour recevoir des pratiques de routines basiques faites maison, je me suis tournée vers des produits qualitatifs au niveau de leur composition et soutient des entreprises à l’ économie durable. Voici quelques photos souvenir:

Boutique cosmétiques naturelsA World of Oils

Simplement Belle

Cosmétique Clé des Champs

Aujourd’hui mon métier me fait évoluer dans le digital, le monde du web qui me passionne, tiraillée entre le monde professionnel et les énormes possibilités du web comme outil de communication et la consommation responsable et la beauté naturelle.

Depuis toujours mes connaissances me demandent des conseils, des recettes beauté, des astuces pour avoir une peau comme la mienne ( c’est marrant) et je les coach.

Et je me suis dite que finalement j’ai 10 ans de pratique dans le nez, que je me suis formée à la cosmétique naturelle et qu’il était temps de commencer une aventure en faisant naître le projet périple Beauté Consciente: alliant la nature à la technologie de communication.

Les deux mondes reliés et complices et non pas l’un contre l’autre.

Me voila dans la cosmétique naturelle depuis toujours…c’est pour moi une évidence, un mode de consommation logique et j’espère faire changer le regard des femmes sur ce que l’on appelle » la beauté »…Je suis fière d’ arborer ma belle peau lisse sans problèmes !

Et vous? Etes vous déjà arrivées dans le monde complexe et passionnant de la cosmétique naturelle et pourquoi? Si pas, auriez-vous envie de tenter de vivre votre beauté autrement? Dites moi tout en commentaire! 

Corinne De Leenheer

4 Comments

  • Sécotine dit :

    Voilà mon parcours, qui ressemble au tiens sur certains points ! Une peau réactive, la nécessité de revenir à du naturel (c’était ça ou devoir me passer de bière et de chocolat !), et très vite, l’attrait ludique de faire ses produits soi-même !
    J’ai commencé avec le liniment pour les fesses de mes enfants… et je ne me suis plus jamais arrêtée ! Il y a encore du chemin à parcourir, mais je suis confiante.

  • Corinne dit :

    Coucou Colay, je suis d’accord avec toi. La beauté de la peau vient de la consommation faite de l’intérieur 🙂

  • colay dit :

    Bel article corinne
    Mais ce que j’aimerai ajouter c’est notre beaute exterieure n’est que l reflet de ce kon est a linterieur
    Si on es stresse , on manges pas comme il faut, egal la creme , elle aidera vraiment pas. Et sa beaucoup l’ignrore aussi
    Bisou

  • Cindy M dit :

    Beau parcours ! Félicitations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *