La tendance du no poo: es-ce vraiment une bonne idée?

Coucou toi,

en attendant le formateur au cours je prend un peu de temps pour te parler d’un phénomène assez tendance dans le milieu des femmes qui sont revenues au tout naturel et surtout en matière de péripéties capillaires: le no poo. Le no poo est une « technique » qui banni tout type de shampoing, le but étant d’uniquement se rincer la tignasse pour répartir le sébum secrété par maman corps ou utiliser autre chose qu’ un produit chimique ( pour ma part poudres lavantes et soignantes). Les filles pensent que le corps a été fait en sorte de se protéger et que donc il n’est pas nécessaire de venir déterger cette zone du corps qui représente environ 7% du plus grand organe corporel et qui présente aussi le plus grand nombre de glandes sébacées.

Personnellement ça ne me tente absolument pas, même si le sébum protège mon crâne de linotte je ressens le besoin de « propreté ». Même si les premiers shampoings ne sont apparus que vers 1930, le no poo permets de ne pas venir appliquer de substance chimique, de ne pas suffoquer le cheveu et la peau de silicones et de ne pas déverser de produits chimiques dans la nature. Je suis d’accord sur le fond mais pas sur la pratique car après lecture d’un article ce matin, il a été prouvé que le no poo présentait un inconvénient qui se nomme Malassezia Globosa.

malessesia globosa

Ce petit champignon est toujours présent sur le crâne, mais lorsque le niveau de sébum augmente, MG prolifère causant démangeaisons, inflammation, pellicules, dermatoses seborréhiques et autres soucis dermatologiques, plus odeurs que cause MG. Laver le cuir chevelu permets de contrôler le niveau de sébum sur le cuir chevelu et réduire les chances que petit champignon attaque 🙂

Maintenant il y a la solution de ne se laver que deux fois par semaine ( comme moi) et utiliser les poudres végétales pour éviter les produits chimiques tout en détergeant doucement le cuir chevelu.

Résumé: le no poo part sur une démarche de protection de soi et de la nature mais présente un inconvénient, le champignon mais il existe la solution des poudres lavantes comme le shikakai mais je vous en parle dans un autre article!

Alors les filles, qu’en pensez vous? Pour ou contre le no poo?

Corinne De Leenheer

 

8 Comments

  • Corinne dit :

    Bonjour Pollux, je suis ravie de savoir que le contenu que je publie est utile 🙂

  • Pollux dit :

    Hello Madame Tignasse! 😀 Merci pour cet article!
    Je crois que cet article apporte une réponse à mes questionnements actuels: j’ai espacé mes shampoings pour essayer d’arriver à 1 par semaine, en faisant entretemps un shampoing sec à base de poudre de plante. Mais j’en ai eu marre de passer 36h par semaine dans ma salle de bains (et de foutre de la poudre partout…) alors j’ai zappé l’étape shampoings secs… Et ayant le cuir chevelu gras j’ai très vite eu la tête irritée! Depuis, ça fait des mois que je me bats avec les démangeaisons et les soins n’y font rien.
    En fait je crois que je devrais rapprocher à nouveau les shampoings histoire de ne pas laisser ce champignon proliférer et me gratouiller. (actuellement je lave mes cheveux tous les 5 jours) Je vais réajuster mon rythme après une cure de désintox lait coco/argile!
    Bref, merci pour ces conseils. Honnêtement, même si j’ai pas mal farfouillé dans des blogs comme le votre, ici je déniche beaucoup d’infos inédites et de jolies pépites à tester sur ma tignasse: bravo!

  • BioHairs dit :

    j’aimerais testé le shikakai sinon j’adore le rhassoul et le sidre pour me laver les cheveux ! merci la nature 🙂

  • Celine dit :

    Bonjour, que penses-tu de ce fait des bienfaits de la cure de sebum expliquée par le blog de mini ? Je suis tombée sur ça : http://www.lescheveuxdemini.com/2014/01/cure-de-sebum-un-mois-sans-me-laver-les.html que faut-il en penser ?

  • Corinne dit :

    à la base j’ai un soucis de cuir chevelu gras justement et longueurs sèches qui s’est fortement accentué quand je suis revenue au naturel mais après la phase décrassage et les poudres ayurvédiques, le lavage au shikakai je suis passée d’un shampoing tous les 2 jours à deux par semaine 🙂 cuir chevelu rétabli, plus de pellicules gênantes 🙂 mais il faut de la patience

  • Anna dit :

    Je n’ai jamais essayé mais il faudrait que je me penche dessus en effet. Je débute en la matière !
    Tes cheveux sont comment à la base ?
    Je vais parcourir ton blog avec attention, promis 🙂

  • Corinne dit :

    Bonsoir, merci pour ton retour, en fait j’ai écris que la méthode no poo était de bannir les shampoings et produits chimiques mais pas les poudres lavantes par exemple.
    J’ai lu ton article ( super sympa). Tu as déjà essayé les poudres ayurvédiques ( lavantes et soignantes) tu pourrais peut être encore gagner car certaines ré équilibrent le cuir chevelu. N’hésites pas à commenter mes articles, ça me fait super plaisir! Moi je fais un shampoing par semaine et pour le deuxième je fais un lavage shikakai et racine de guimauve pour le côté démêlant 🙂 tu as déjà essayé?

  • Anna dit :

    Bonjour !
    Je viens de lire ton article en faisant quelques petites recherches.
    Je ne suis pas une fana de trucs de beauté, soin etc, je n’ai pas 30000 crèmes et produits, mais j’aime juste faire attention.
    Je viens de me lancer dans cette petite « aventure » du no-poo, pas tant par conviction que par nécessité de changement : j’ai les cheveux qui regraissent très vite, en moins de 24h, et je commençais à en avoir raz le bol de devoir me laver les cheveux tous les jours ou de rester enfermée un jour sur deux.
    Du coup, grâce à un petit séjour en mode fouine sur la toile, j’ai vu qu’il n’y avait pas UNE méthode no-poo, mais plusieurs. Et surtout que la signification n’est pas de ne pas se laver les cheveux, mais bien de ne le faire q’uavec des produits naturels, sans shampoing.
    Du coup j’ai fais mon petit mix, et choisis de laver mes cheveux avec du bicarbonate de soude et les rincer au vinaigre/jus de citron.
    Et bien crois moi ou non, j’ai déjà gagné une journée de cheveux propres !
    Du coup, je comprends ton point de vue (j’ai besoin de me sentir propre et saine !) mais je voulais juste y apporter une petite nuance !
    Je fais un petit résumé au jour le jour de cette « expérience » ici : http://acediedeletere.blogspot.fr/2014/01/je-teste-labandon-du-shampoing.html
    Voilà !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.