Portrait de blogueur: Un pti sourire ?

Bonjour à toutes et tous,
Et merci à Corinne de m’ouvrir la porte de son blog !

Alors qui suis-je ?
Un OVNI, une comète, un truc pas commun mais plutôt discret.
Je suis Anne-Claire, 33 ans pour quelques semaines encore, tout le temps en mouvement que ce soit sur le côté perso ou le côté pro.
Ma routine c’est de ne pas avoir de routine, tout simplement.

Depuis que j’ai mis le nez sur la toile j’ai toujours plus ou moins eu un blog, sur plusieurs plateformes : de skyblog, il y a une dizaine d’années, à WordPress aujourd’hui en passant par SPIP, Dotclear, Blog4ever et j’en oublie sûrement !
J’ai commencé avec des blogs personnels pour raconter des tranches de vie, parce qu’on a toujours eu de la famille à distance.
Et puis, au cours de nos nombreux déménagements on est allé à la Réunion.
Là, ça a été LE besoin de créer un blog pour partager un peu de sourire.
En métropole mes contacts étaient moroses, se plaignaient de la météo, des gens, du boulot, des araignées…
Un jour j’ai commencé à me dire qu’il était temps de partager un peu de soleil (météorologique mais aussi intérieur).

Parce que le bonheur ce n’est pas l’extérieur qui nous l’apporte mais l’inverse.
A force de lui courir après on risque de passer à côté, parce qu’il est en nous.
C’est comme ça que j’ai lancé le blog Bonjour1sourire.
Parce que chaque jour peut être un « bon jour » si on le décide,
Et parce qu’un sourire ça ne prend pas beaucoup d’énergie.
Sans oublier que donner le sourire à quelqu’un ce n’est pas perdre le sien,
C’est le partager, et il se renouvelle à l’infini !
Pardon, je m’emballe, le positivisme est tellement indispensable à ma vie.

Je reviens donc à l’objet de ce billet : pourquoi ce blog, qu’est ce qu’il m’apporte, mes objectifs...

Donc, « pourquoi », vous l’avez compris : partager, sourire, raconter des petits morceaux de vie que nous connaissons tous plus ou moins à un moment, et toujours avec le sourire ou/et la bienveillance.
Qu’est-ce qu’il m’apporte : la satisfaction des retours de mes lecteurs. Tant que j’arrive à faire sourire au moins une personne avec un article alors j’ai réussi mon challenge.
C’est peut-être pour cette raison que je n’ai jamais eu l’envie de me pencher sur ces mots barbares : SEO , référencement, statistiques…
J’écris, je publie, je partage, vous lisez, vous réagissez, on passe un bon moment, on continue notre journée plus léger…

Je puise mon inspiration dans des scènes du quotidien : celles que je vis, que j’observe, qu’on me raconte, que j’imagine, dont je me souviens…
Parce qu’au quotidien on a énormément de situations qui peuvent nous faire sourire, nous énerver, nous faire bondir, et que nous pouvons regarder sous un autre regard,
Et en rire, ou du moins en sourire.
Le chemin n’a pas été simple, ni court pour arriver jusqu’à cet état d’esprit qui permet de toujours trouver un point de positif en toute situation.
Mais, ce jour de janvier 2014 où ma grand-mère est décédée, j’ai compris que j’avais atteint cet état d’esprit, malgré la tristesse de ce départ j’étais heureuse, parce que ce jour là j’étais avec ma famille, parce que j’ai partagé un moment très fort avec eux, et surtout que ma grand-mère a pu partir sereine, entourée. Et là, tu te retrouves à sourire malgré cela, à te sentir paisible.
Et oui, c’était une journée pleine de petits bonheurs, et le grand malheur est devenu moins difficile à vivre.

Alors, j’espère qu’avec ce blog et les livres que j’écris à côté (dont le premier a déjà été publié, grâce à l’auto-édition), j’arrive à faire sourire au moins une personne par jour.

Grâce à ce blog j’ai rencontré des personnes adorables, de belles découvertes d’autres blogueurs et blogueuses.

A côté j’ai aussi un blog professionnel mais j’y publie moins, je suis en cours de réflexion au sujet de la ligne éditoriale. Je l’aimerai moins « corporate », parce que je ne le suis pas.
Ça viendra !
Pour moi un blog ne peut être différent de la personnalité de son auteur. Même si ce n’est qu’une facette de la personnalité.
Ce qui peut permettre de se lâcher plus, différemment, anonymement ou non.
C’est ce qui est amusant dans la blogosphère : on y trouve de tout, de tous niveaux, avec différents visuels, différentes personnalités, différentes connaissances techniques…

Ce qui me plait dans l’aventure blogesque, c’est que c’est avant tout une aventure humaine, qui va parfois (souvent) au-delà des frontières virtuelles.

Bonjour1sourire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *