Le cannabidiol et notre santé

Le cannabidiol est encore vu par de nombreuses personnes comme quelque chose de diabolique et illégal. Il ne l’est pas.
Mais si ce composant du cannabis pouvait rétablir l’équilibre de notre corps?

Cela fait 5 ans que je vis avec de la douleur au quotidien, avec des périodes où il m’est possible de gérer, mais également avec des périodes où la douleur est tellement harcelante que j’en deviens dingue.

Alors lorsque j’ai vu tous ces articles au sujet de l’huile de CBD passer et qu’il ma été proposé de tester, j’ai accepté.

Suite à ma neurolyse chirurgicale transglutéale bilatérale servant à donner de l’espace à mes nerfs pudendaux et clunéaux, on peut dire que la douleur était insupportable. Mon neurologue m’avait proposé de tenter, étant donné que j’avais fait le choix de ne pas consommer de pregabaline et autres substances douteuses qui, au final, n’aident pas réellement.

Qu’est-ce exactement le cannabidiol?

Le CBD, de son petit nom, le cannabidiol est un des composants chimiques du cannabis. Contrairement au THC, le cannabidiol ne possède pas d’effet psychoactif.
Le CBD est principalement extrait des graines et/ou des fibres des tiges du cannabis.

Utilisé depuis longtemps aux Etats-Unis, le CBD n’est arrivé qu’il y a peu en Europe. Mais il est connu et utilisé depuis des millénaires par d’autres peuples.
Le CBD est connu pour ses multiples propriétés: antibactérien, apaisant, anti-inflammatoire, anxiolotique, antidépresseur, antispychotique.

Comment agit le cannabidiol dans notre corps?

Notre corps est une merveilleuse machine, qui peut produire ses propres cannabinoïdes.
Le cannabidiol est ce qu’on nomme un agoniste: il occupe les récepteurs de protéine. En se positionnant sur ces récepteurs, il va agir sur la transmission de certains signaux, comme le font certaines hormones ou neurotransmetteurs.
Le CBD agit donc comme les endocannabinoïdes produits par notre organisme.
C’est en réalisant de la recherche au sujet des cannabinoïdes que les scientifiques ont découvert notre système endocannabinoïde.

Si l’on désire aller plus loin, les cannabinoïdes agissent sur deux récepteurs bien spécifiques dans notre corps : les récepteurs CB1 et CB2.
Ceux-ci sont déployés dans notre cerveau, certaines terminaisons nerveux mais également dans certains organes comme la peau, la thyroïde.

Le récepteur CB1 s’associe à notre aptitude à bouger, à l’appétit, au signal de la douleur, à nos émotions, notre mémoire.
Le récepteurs CB2 quant à lui va plutôt influer sur les inflammations et notre système immunitaire.

Des résultats assez récents de recherche tendent à démontrer que le cannabidiol incite notre organisme à puiser et activer ses endo-cannabinoïdes. Un système qui est considéré comme un des plus important dans notre organisme. Il lui permet de garder l’équilibre global.

En apportant une source externe de cannabidiol, le corps a la possibilité d’activer ce réseau de façon optimale et ainsi rétablir le fameux équilibre de notre corps.

Comment choisir son huile de cannabidiol?

SI vous réalisez quelques recherches sur le web, vous trouverez des dizaines de boutiques proposant de l’huile de CBD, à différents prix.
Mais il existe quelques recherches à faire pour choisir correctement son huile de cannabidiol.
En effet, la culture du chanvre doit être biologique, le chanvre étant une plante dé-polluante par excellence, elle se charge volontiers des métaux lourds présents dans ses alentours, des pesticides aussi.
Certains sites jouent la carte de la transparence et publient les bulletins d’analyse des derniers lots, afin de rassurer le consommateur.

Renseignez-vous également sur la méthode d’extraction du cannabidiol car certaines entreprises peu précautionneuses continuent d’utiliser des solvants toxiques comme par exemple le butane, les hydrocarbures.

Les méthodes d’extractions sécuritaires sont l’extraction au CO2, première pression à froid des graines pour obtenir l’huile et extraction à l’éthanol.- qui est la dernière méthode naturelle mais qui détruit les cires végétales.

Mon test d’huile de cannabidiol titrée à 20% de la marque Cibdol

Après avoir tenté un traitement titré à 10% qui ne m’a apporté aucune différence après 2 mois, mon neurologue m’a conseillé de tester un traitement titré à 20%.

J’ai pu utiliser l’huile de CBD de la marque Cibdol, titrée à 20%. Etant en pleine période postopératoire, j’ai consommé 3 gouttes matin et soir pendant 1 mois complet. Ce qui équivaut donc à 30 mg deux fois par jour.

Les 5 premiers jours d’utilisation j’ai pu ressentir un apaisement mental assez agréable, comme si je consommais un tranquilisant.
Ensuite, cet effet a totalement disparu.
A la fin du traitement, je n’ai pas pu affirmer que j’avais constaté une amélioration sur l’intensité de la douleur ou le mental trop actif, ou le sommeil.

Je me suis cependant informée et il arrive que certaines personnes, comme moi, soient moins réceptives au cannabidoïdes.

Je connais cependant d’autres personnes faisant face à la douleur chronique ayant obtenu de très bons résultats sur le signal de la douleur.

J’espère que cet article aura pu vous éclairer sur le cannabidiol et qu’il vous aidera dans votre recherche d’un outil pour apaiser la douleur physique et mentale!

Je serais ravie de lire dans les commentaires vos retours d’expérience au sujet de la consommation de CBD!

1 Comment

  • Tevel Christine dit :

    Étant atteinte du syndrome des jambes sans repos, mes nuits sont très très difficile et tout ça couplé a un burn out je n ai pas la vie facile…. Après avoir essayé des antidépresseurs et divers médicaments chimiques pour essayer de me reposer un peu (sans grand succès) j ai essayé depuis peu le cbd.
    Depuis je réussi enfin à dormir 2-3 heures d affilee et je suis moins stressée. Pour moi c est un produit naturel j ai enfin arrêté de me bourrer de médicaments…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.